Prévalence de l’apnée du sommeil obstructive dans l’occlusion veineuse rétinienne

Le service d'ophtalmologie (Pr Eric Souied) et le service de pneumologie (Pr Bruno Housset) de l'hopital intercommunal de Créteil ont analysé la prévalence de l'apnée du sommeil obstructive dans l'occlusion veineuse rétinienne (OVR), à partir d'un groupe de patients sélectionnés.

Les patients qui présentaient au moins 2 des 3 conditions suivantes : pathologie cardio-vasculaire associée, ronflement ou somnolence diurne, avaient un dépistage de l’apnée du sommeil par polygraphie respiratoire. Parmi 63 patients ayant une occlusion veineuse rétinienne, 30 ont bénéficié du dépistage. Une apnée du sommeil a été retrouvée dans 76 % des cas. Si l’on considère que les patients non dépistés n’avaient pas d’ASO, la prévalence de l’apnée du sommeil dans les OVR serait de 37 %, ce qui correspond à une estimation basse, mais qui dépasse néanmoins largement la prévalence retrouvée dans la population générale allant de 2 à 7 %. Parmi les 23 patients positifs, seul un connaissait déjà le diagnostic d’apnée du sommeil obstructive ; chez les autres, le diagnostic d’apnée du sommeil obstructive a été fait à l’occasion de la survenue de l’occlusion veineuse. Cela confirme que le diagnostic d’apnée du sommeil est largement méconnu dans la population générale.

Image angiographique chez un patient atteint d'une occlusion veineuse rétinienne
Image angiographique chez un patient atteint d’une occlusion veineuse rétinienne

Les auteurs concluent que l’apnée du sommeil est fréquente et souvent méconnue dans les occlusions veineuses rétiniennes. Elle pourrait être un nouveau facteur de risque d’OVR ou simplement un facteur associé qui pourrait éventuellement jouer le rôle de facteur déclenchant, expliquant pourquoi les patients découvrent la baisse d’acuité visuelle le matin au réveil dans la majorité des cas. Le diagnostic de l’apnée du sommeil obstructive est important pour améliorer le pronostic général du patient.

Obstructive sleep apnea among patients with retinal vein occlusion. Agnès Glacet-Bernard, Guillaume Leroux les Jardins, Stéphane Lasry, Gabriel Coscas, Gisèle Soubrane, Eric Souied, Bruno Housset. Archives of Ophthalmology 2010;128(12):1533-1538.