Dystrophie fovéomaculaire vitelliforme de l’adulte et OCT spectral domain

Une étude sur l'évolution naturelle de la dystrophie fovéomaculaire vitelliforme de l'adulte en utilisant la tomographie par cohérence optique dans le domaine spectral (SD-OCT) a été réalisée au centre hospitalier intercommunal de Créteil (service du Pr Eric Souied).

Quarante-six yeux (31 patients, âge moyen 74 ans) ont été inclus. Le suivi a été de 16 mois.

L’acuité visuelle (AV) a significativement diminué en 16 mois (p = 0,03). Le stade de la maladie au départ était vitelliforme dans 28 yeux (60,8  %), pseudohypopyon dans 7 yeux (15,2  %), vitelliruptive dans 11 yeux (23,9  %) tandis que à la dernière visite était vitelliforme dans 23 yeux (50  %), pseudohypopyon dans 5 yeux (10,9  %), vitelliruptive dans 13 yeux (28,2  %), et atrophique dans 5 yeux (10,9  %).

Une stabilisation du stade de la maladie, de l’état de l’interface segment interne/segment externe (IS/OS), et de la réflectivité des lésions au SD-OCT ne déterminait aucun changement de l’AV (p > 0,05), tandis que leur aggravation déterminait une réduction de l’AV (p = 0,03). Dans les yeux qui présentaient une progression de la maladie, l’épaisseur moyenne maculaire centrale, l’épaisseur maximale de la lésion, et la largeur maximale de la lésion ont montré une aggravation significative (p < 0,05). En conclusion, les auteurs ont demontré que dans la dystrophie fovéomaculaire vitelliforme de l'adulte, la progression du stade de la lésion (partielle/complète résorption du matériau) est généralement associée à une interruption/perte de l'interface IS/OS et une baisse visuelle.
Dystrophie fovéomaculaire vitelliforme de l'adulte et OCT spectral domain

Natural Course of Adult-Onset Foveomacular Vitelliform Dystrophy: A Spectral-Domain Optical Coherence Tomography Analysis. Querques G, Forte R, Querques L, Massamba N, Souied EH. Am J Ophthalmol. 2011 Jun 9.