Évaluation par le PHP de la réponse aux traitements par anti-VEGF des patients présentant une DMLA exsudative

Une étude évaluant la réponse aux traitements par anti-VEGF des patients présentant une DMLA exsudative par le PHP (Preferential Hyperacuity Perimeter) a été réalisée au Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil (service du Pr Souied).

Dix-sept yeux de dix-sept patients ont été analysés. Tous ont bénéficié à cinq reprises, entre la première et la troisième injection de ranibuzumab, d’un examen  ophtalmologique incluant le PHP évaluant les métamorphopsies, la MAVC et le SD-OCT. Pour les patients qui ont bénéficié d’une injection supplémentaire, un autre examen a été réalisé au troisième et sixième moi.

Le suivi a été de six mois pour quatre injections en moyenne.

Après analyse, les auteurs ont constaté une amélioration du score de test de PHP, corrélé aux changements morphologiques en SD OCT (p < 0,05).
Par contre ils n’ont pas noté d’amélioration de l’AV  (0,6 vs 0,58) et ceci n’était pas corrélé aux changements morphologiques en SD-OCT et au PHP (p > O,O5).

Le PHP réalisé seul prédit avec 75 % de précision la nécessité  d’un retraitement au ranibizumab. Associé au SD–OCT et la MAVC, il augmente sa prédilection à 83 %, d’où son intérêt dans la surveillance du traitement aux anti-VEGF chez des patients présentant une DMLA exsudative.

Preferential hyperacuity perimeter as a functional tool for monitoring exudative age-related macular degeneration in patients treated by intravitreal ranibizumab. Querques G, Querques L, Rafaeli O, Canoui-Poitrine F, Bandello F, Souied EH. Invest Ophthalmol Vis Sci. 2011 Sep 1 ;52(9):7012- 8