Les modifications choroïdiennes dans les pseudo drusen réticulés

Les pseudo drusen réticulés sont des drusen d’aspect jaunâtre se localisant au niveau des arcades temporales supérieures et parfois au niveau de la macula.

Cette entité à été décrite pour la première fois par l’équipe de Créteil qui les a nommés drusen bleus à cause de leur bonne visibilité sur le cliché en lumière bleu. Ils représentent un stade précurseur de la DMLA et confèrent un risque élevé d’évolution vers une DMLA avancée.
Cette même équipe de Créteil (Pr Eric SOUIED) vient d’analyser en angiographie au vert d’ indocyanine (ICGA) et EDI SD-OCT les modifications de la choroïde chez les patients présentant des pseudo drusen réticulés.
Cette étude a comparé 22 yeux de 22 patients avec pseudo drusen réticulés à un groupe contrôle de 21 yeux de 21 patients ayant une MLA sans pseudo drusen.
A l’ICGA, les lésions des pseudo drusen reticulés apparaissaient hypo fluorescentes et étroitement contiguë mais ne recouvraient pas les gros vaisseaux choroïdiens.
En SD-OCT les pseudo drusen réticulés prenaient l’aspect de dépôts sous rétiniens.
L’étude à montré que l’épaisseur moyenne de la choroïde en rétro fovéolaire ainsi que la choroïde au delà des 3000 µm était significativement réduite en Enhanced Depth Imaging Spectral Domain OCT (EDI SD-OCT ) respectivement 174.6±10.1 et +241.4±16.5, (p<0.001). dans le groupe avec pseudo drusen réticulés par rapport au groupe contrôle.

Traduit par Nathalie Massamba et Mayer Srour

Choroidal changes associated with reticular pseudodrusen. Querques G, Querques L, Forte R, Massamba N, Coscas F, Souied EH. Department of Ophthalmology, Centre Hospitalier Intercommunal de Creteil University Paris Est Creteil, Creteil, France. Invest Ophthalmol Vis Sci. 2012 Jan 5.