Points hyper réflectifs (HRD) observés en SD-OCT

Le Pr Gabriel Coscas a mis en évidence la présence d'un signe particulier : des points hyper réflectifs (HRD), observés en SD-OCT, au cours des formes actives de la DMLA exsudative.

Il a mené une analyse de ces points hyper réflectifs (HRD), de leur valeur diagnostique et pronostique au cours de l’évolution spontanée et après traitement, sur une série de 100 patients, suivis et traités par anti VEGF selon le protocole – phase d’induction et PRN – du Service Ophtalmologique de Créteil, du Pr Eric Souied.
Les auteurs ont montré que les HRD sont présents quelque soit le type de NVC I ou II, et les formes actives de VPC et en moindre proportion dans les ACR.
Cette étude a révélé que ces HRD présents dans les couches externes, prés de l’EP, régressent rapidement aprés traitement, dans les cas de NVC type I et II de façon hautement significative.
Ils réapparaissent très précocement en cas de reprise évolutive. La résolution de ces HRD est associée à une meilleure AV finale.
Ces HRD sont l’expression très précoce d’une activité inflammatoire avec expression des cellules microgliales au cours de la DMLA exsudative .
Ces HRD peuvent être d’excellents marqueurs du degré d’activité de la maladie et de réponse de celle ci à la thérapeutique.

SD-OCT et AF de différentes formes cliniques de DMLA exsudative présentant des HRD avant traitement

Coscas G, De Benedetto U, Coscas F, Li Calzi CI, Vismara S, Roudot-Thoraval F, Bandello F, Souied E. Hyperreflective Dots : A New Spectral-Domain Optical Coherence Tomography Entity for Follow-Up and Prognosis in Exudative Age-Related Macular Degeneration. Ophthalmologica. 2012 Sep 19.