Une première pour les Occlusions Veineuses Rétiniennes : diffusion du Rapport en ligne sur le site de Créteil et de la SFR

Ce rapport des Sociétés d’Ophtalmologie de France, coordonné par le Dr Agnès Glacet-Bernard en 2011, reste d’actualité car il rassemble les principales connaissances publiées sur les occlusions veineuses rétiniennes et analyse les avancées récentes dans ce domaine, en particulier les nouveaux traitements de l’œdème maculaire par injection intra-vitréenne.

rapportOVR-211x300
Référence :
Occlusions Veineuses Rétiniennes. , , . Bulletin des Sociétés d’Ophtalmologie de France, Rapport annuel, Édition L – Groupe Ciel. Novembre 2011, 224 pages.

Vous pouvez maintenant télécharger ce rapport : Occlusions veineuses rétiniennes (PDF, 24 Mo)


A l’heure où de nouvelles thérapeutiques émergent et permettent d’améliorer le pronostic visuel dans certaines formes d’occlusion veineuse rétinienne, il est essentiel d’avoir à l’esprit la grande diversité des formes cliniques, leurs facteurs de risque et leurs modalités évolutives, dans le but définir la meilleure prise en charge pour le patient.

Tout au long de l’ouvrage, quelques paradoxes ou idées reçues parfois erronés sont soulignés et de nouveaux concepts en matière d’occlusion veineuse rétinienne sont exposés.

Aspect typique d’une occlusion de la veine centrale de la rétine, avec dilatation et tortuosité de l’ensemble des veines rétiniennes, associées à des hémorragies et des nodules cotonneux.
Aspect typique d’une occlusion de la veine centrale de la rétine, avec dilatation et tortuosité de l’ensemble des veines rétiniennes, associées à des hémorragies et des nodules cotonneux.

Après la revue des nouveaux apports de la recherche fondamentale sur la compréhension des mécanismes de l’occlusion et des facteurs de risque systémiques qui interviennent en pathologie vasculaire, cet ouvrage fait le point des techniques d’exploration classiques et des nouveaux outils qui vont amener au diagnostic précis de l’occlusion veineuse.

Les indications des traitements classiques sont détaillées (photocoagulation laser, traitement médical dont l’hémodilution, chirurgie) ainsi que les résultats des études sur les injections intravitréennes dans le traitement de l’œdème maculaire (stéroïdes, anti-VEGF). A partir des données de la littérature, une stratégie thérapeutique est proposée. Richement illustré, cet ouvrage offre également de nombreux tableaux et arbres décisionnels qui synthétisent la conduite à tenir.

Gabriel COSCAS, Agnès GLACET-BERNARD et Michel PAQUES lors de la présentation de ce rapport à la Société d'Ophtalmologie de Paris
Gabriel COSCAS, Agnès GLACET-BERNARD et Michel PAQUES lors de la présentation de ce rapport à la Société d’Ophtalmologie de Paris