Valeur pronostique de la limitante externe et de l’ellipsoïde, au cours de la DMLA exsudative

Ce travail réalisé dans le service d’ophtalmologie du Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil (Pr Souied) a eu pour objectif d'étudier la restauration de l’ellipsoïde et de la membrane limitante externe sous l’effet du traitement par AntiVEGF, Aflibercept en SD-OCT.

Pour cela, les données de cinquante-six yeux consécutifs atteints de DMLA néovasculaire et dont l’examen en SD-OCT montrait une décompensation exsudative liée à une DMLA néovasculaire ont été recueillies. Les caractéristiques de ces lésions avant et après18 mois de traitement p en 2q8, ont été les suivantes :

  • discontinuité de l’ellipsoïde (EZ) ;
  • discontinuité de la membrane limitante externe (ELM) ;
  • épaississement de l’ellipsoïde (swelling) ;
  • exsudation sous-rétinienne hyper-réflective (SHE) ;
  • épaisseur centrale rétinienne, logettes cystoïdes, DSR,DEP.

Nous avons réalisé AF et ICG à M4, M6, M12 et M18 / MAVC et SD-OCT à chaque visite et recherché une éventuelle corrélation avec la MAVC.

201506-1201506-2
A 18 mois, nous avons observé une amélioration statistiquement significative de l’OCT et de l’AV (p = 0,001) :

  • MAVC +6.1 lettres en rythme d’IVT fixes.
  • Restauration de l’ellipsoïde et de la membrane limitante externe. Toutes les variations ELM et EZ sont corrélées entres elles, à baseline et à 12 mois et à 18 mois (r=0,5 /r=0,6/toutes p =0,001).
  • La restauration d’ELM est corrélée à son état initial (p=0.011), à EZ initiale (p=0.003) et à l’absence de logettes à l’inclusion (p=0.035).
  • Gain AV (+ de 5 lettres) corrélé avec la restauration de la ELM (p= 0,018)
  • Régression de l’épaississement de l’ellipsoïde (72 % à baseline vs 30 % à 18 mois-p=0,001) et de l’exsudation sous-rétinienne hyper-réflective (52 % à baseline vs 6 % à 18 mois-p=0,001)
  • Bonne reproductibilité inter observer (r> 0.8 and p< 0.05).
  • L’aspect altéré des couches externes peut se restaurer sous traitement anti VGEF dans la DMLA exsudative.

L’état initial de la limitante externe conditionne l’AV finale alors que l’atteinte de la zone ellipsoïde, même si elle régresse partiellement, a pu entrainer une perte d’AV irréversible, d’où la valeur pronostique de l’état initial de EZ et de l’ELM.
L’aspect altéré des couches externes peut se restaurer sous traitement anti VGEF dans la DMLA exsudative.

Restoration of Outer Retinal Layers After Aflibercept Therapy in Exudative AMD: Prognostic Value. Coscas F, Coscas G, Lupidi M, Dirani A, Srour M, Semoun O, Français C, Souied EH. Invest Ophthalmol Vis Sci. 2015 Jun;56(6):4129-34.