Analyse en angio-OCT dans la drépanocytose

L’objectif de l’étude était de caractériser l’aspect en OCT angiographie (OCTA) de la maille capillaire périfovéolaire chez des patients drépanocytaires visuellement asymptomatiques et le comparer à l’aspect en angiographie à la fluorescéine (AF).

Des patients atteints de drépanocytose confirmée par électrophorèse de l’hémoglobine ont été inclus. Un examen ophtalmologique complet a été effectué, comprenant un examen du fond d’œil, une AF (Spectralis HRA + OCT, Heidelberg Ingénierie, Heidelberg, Allemagne), et une OCTA (RTVue XR Avanti, Optovue Inc, Fremont, Californie, USA). Neuf yeux de cinq sujets sains ont aussi été analysés en OCTA, constituant un groupe témoin.

Dix-huit yeux de 9 patients (5 hommes, 4 femmes) avec un âge médian de 41 ans (19-54) ont été analysés. L’OCTA a montré des anomalies microvasculaires dans la région périfovéale dans tous les yeux, alors que l’AF est apparue normale dans 9/18 yeux (50 %). La plupart des anomalies capillaires étaient localisées dans la région juxta-temporale et impliquaient à la fois le plexus capillaire superficiel et le plexus profond. La zone de non-perfusion centrale (zone avasculaire centrale) était significativement plus grande chez les patients drépanocytaires que dans le groupe contrôle, à la fois dans le plexus capillaire superficiel et le plexus profond (p < 0,0001). La densité des vaisseaux périfovéaux était significativement plus faible chez les patients drépanocytaires que dans le groupe témoin, à la fois dans le plexus capillaire superficiel (p = 0,0011) et dans le plexus profond (p = 0,0018).

En conclusion, l’OCTA fournit des images détaillées de la microvascularisation périfovéale chez les patients drépanocytaires. Elle apparaît supérieure à l’angiographie à la fluorescéine dans la détection de micro-angiopathie maculaire chez des patients visuellement asymptomatiques. Les anomalies microvasculaires chez ces patients impliquaient à la fois le plexus capillaire superficiel et le plexus profond.

En angiographie à la fluorescéine (gauche), la région maculaire est d’aspect normale. L’OCTA (centre et droite) met en évidence un élargissement de la zone avasculaire centrale, une raréfaction de la maille capillaire et la présence de territoires de non perfusion capillaire, aussi bien dans le plexus capillaire superficiel (centre) que dans le plexus profond (droite).
En angiographie à la fluorescéine (gauche), la région maculaire est d’aspect normale. L’OCTA (centre et droite) met en évidence un élargissement de la zone avasculaire centrale, une raréfaction de la maille capillaire et la présence de territoires de non perfusion capillaire, aussi bien dans le plexus capillaire superficiel (centre) que dans le plexus profond (droite).

Macular microangiopathy in sickle cell disease using optical coherence tomography angiography. Minvielle W, Caillaux V, Cohen SY, Chasset F, Zambrowski O, Miere A, Souied EH. Am J Ophthalmol. 2015 Dec 31.