Pronostic des décollements de l’épithélium pigmentaire plissés vascularisés après injection intra-vitréenne d’anti-VEGF

Les décollements de l’épithélium pigmentaire (DEP) vascularisés dans la DMLA sont considérés jusqu’à présent comme un facteur de mauvais pronostic visuel avec une baisse d’acuité visuelle progressive et parfois brutale liée à une hémorragie maculaire ou une déchirure de l’épithélium pigmentaire.

Cependant, nous avons observé des DEP vascularisés particuliers, caractérisés par de petits plis dentelés de l’épithélium pigmentaire en Spectral Domain-OCT que nous avons appelés DEP plissés (wrinkled PED, en anglais).

Le but de notre étude était de décrire et comparer le pronostic visuel et le nombre d’injections intra-vitréennes d’anti-VEGF dans les DEP plissés de la DMLA par rapport aux DEP non plissés à partir de 52 yeux pendant 3 ans.

Nous avons remarqué que l’acuité visuelle restait stable dans le groupe des DEP plissés (restée à 20/40 à 3 ans, p=0.54) alors qu’elle baissait dans le groupe non plissé (acuité visuelle passant de 20/50 à 20/80 à 3 ans, p= 0.002). Par ailleurs, ce groupe des DEP plissés nécessitait moins d’injections intra-vitréennes d’anti-VEFG (1.88 IVT par an la 3e année dans le groupe plissé versus 6.21 dans le groupe non plissé, p= 0.0011) et l’intervalle sans récidive exsudative (intervalle entre 2 injections intra-vitréennes d’anti-VEGF) était plus longue (14.78 versus 8.57 mois cumulés à 3 ans, p= 0.0168).

Ainsi, les DEP plissés semblent être une caractéristique phénotypique de bon pronostic visuel.

A : DEP non plissé.
B : DEP plissé défini comme un DEP vascularisé de plus de 200 µm de haut en SD-OCT avec au moins 4 petits plis dentelés de l’épithélium pigmentaire (astérisque).

Wrinkled Vascularized Retinal Pigment Epithelium Detachment Prognosis After Intravitreal Anti-Vegf Therapy. Lam D, Semoun O, Blanco-Garavito R, Jung C, Nguyen DT, Souied EH, Mimoun G.