Trouble de la perfusion artérielle rétinienne et OCT-Angio

L'équipe de Créteil rapporte dans cet article l'aspect en OCT-angiographie (OCTA) des troubles de la perfusion rétinienne artérielle que l'on peut observer lors d'une occlusion de l'artère centrale de la rétine ou de ses branches, d'une occlusion artérielle cilio-rétinienne ou d'une occlusion veineuse rétinienne.

Plusieurs aspects ont été identifiés sur 10 patients sur l’OCT-en-face de l’OCTA et/ou sur le cliché en autofluorescence, dont 4 aspects en feuille de fougère dessinant des contours périveinulaires, 4 aspects en bandeau hyper-réflectif.

L’analyse de la densité en OCTA retrouvait une diminution de la perfusion comparée aux témoins sains (densité globale du lit capillaire profonde de 50,39 % vs 56,21 % dans le groupe témoin (p = 0,001).

L’OCTA est utile chez des patients ayant un trouble transitoire de la perfusion artérielle en mettant en évidence les atteintes du lit capillaire superficiel et profond. L’OCTA peut permettre un diagnostic rétrospectif en cas de reperfusion ou en cas d’absence de signe en imagerie conventionnelle.

Aspect en OCT-A du lit capillaire superficiel : territoires de non-perfusion en supéro-nasal de la fovéa.

Trouble de la perfusion artérielle rétinienne et tomographie en cohérence optique-angiographie. Sellam Alexandre, Glacet-Bernard Agnès, Coscas Florence, Souied Eric. J Fr Ophtalmol. 2017 May ; 40(5):353-362.