[/caption] Les données d’une grande étude publiée cette année (CATT Study) ont…" />

Avastin treatment without marketing authorization

” width=”350″ height=”262″ class=”size-full wp-image-4639″ /> [/caption]

Les données d’une grande étude publiée cette année (CATT Study) ont permis de montrer que si l’effet est similaire en termes de résultats visuels, la fréquence des complications est plus élevée pour les patients traités par Avastin comparativement aux patients traités par lucentis. Dans ce contexte, l’AFSSAPS ne recommande pas l’utilisation de l’Avastin, soulignant que la formulation du produit n’est pas adaptée à l’usage intraoculaire, que le bénéfice de l’utilisation de cette molécule n’est pas démontrée et que les données relatives à la sécurité de l’emploi sont encore limitées.

Dans l’attente des résultats d’autres études comparatives menées en France (GEFAL) et dans d’autres pays européens, l’AFSSAPS recommande donc la prudence dans l’utilisation de l’Avastin en usage intraoculaire. Les données sont disponibles sur le site de l’AFSSAPS : http://www.afssaps.fr/Infos-de-securite/Points-d-information/Utilisation-hors-AMM-d-Avastin-R-Point-d-information