Flecks rétiniens dans le fundus flavimaculatus

L'équipe du Professeur Souied vient de publier dans l'American Journal of Ophthalmology (AJO) un article analysant, en tomographie par cohérence optique de domaine spectral (SD-OCT, Spectralis), les modifications morphologiques associées aux taches blanches dites "flecks rétiniens" dans le fundus flavimaculatus.

Cette étude observationnelle a porté sur 31 yeux de 17 patients consécutifs, ayant bénéficié d’un examen simultané en SD-OCT et en ophtalmoscopie confocale par balayage laser (cSLO).

Cette technique a permis de distinguer 5 groupes de flecks rétiniens.

  • Dans le groupe A, les lésions sont limitées aux segments externes des photorécepteurs, aux interdigitations l’épithélium pigmentaire rétinien (EP) et au complexe EP-membrane de Bruch.
  • Le groupe B est caractérisé par la protrusion du matériel hyper-réflectif jusqu’à la membrane limitante externe.
  • Dans le groupe C, la protrusion du matériel atteint la couche nucléaire externe.
  • Dans le groupe D, le matériel hyper-réflectif est limité à la couche nucléaire externe.
  • Enfin, les lésions du groupe E ont un aspect semblable à celui du « soulèvement de l’épithélium pigmentaire » lié aux drusen.

Flecks rétiniens dans le fundus flavimaculatus

La tomographie en cohérence optique de domaine spectral permet également d’analyser de manière précise la couche des photorécepteurs au voisinage des flecks rétiniens. Cette technique pourrait permettre le suivi clinique des lésions rétiniennes dans le fundus flavimaculatus.

Analysis of Retinal Flecks in Fundus Flavimaculatus Using High-Definition Spectral-Domain Optical Coherence Tomography. Voigt M, Querques G, Atmani K, Leveziel N, Massamba N, Puche N, Bouzitou-Mfoumou R, Souied EH. Am J Ophthalmol. 2010 Jun 23.