Traitements

Traitements

 Salle d'examens d'imagerie en condultation d'ophtalmologieAu sein du service d’ophtalmologie de Créteil, les patients peuvent bénéficier de tous les traitements permettant de prendre en charge les pathologies rétinennes.

Ces traitements sont : les injections intra vitréennes, les traitements par laser (Nd-YAG, argon, Navilas), et la photothérapie dynamique.

Les maladies rétiniennes telles que la DMLA exsudative, les œdèmes maculaires diabétiques et les occlusions veineuses se traitent par une injection de médicament directement dans l’œil : c’est ce qu’on appelle une injection intra-vitréenne.

Celle-ci est devenu un acte particulièrement fréquent en ophtalmologie, et notamment dans le service de Créteil où nous pratiquons pas moins de 13000 injections par an.

L'injection, effectuée dans une pièce stérile, est réalisée sur le patient en position couchée, sous anesthésie locale par collyres après désinfection de la peau et de la conjonctive. C'est un geste bien toléré par les patients et qui ne dure que quelque secondes. Mais, après l’injection, il peut persister chez les patients une gêne, qui est principalement due aux produits utilisés pour désinfecter l’œil.

On distingue classiquement 3 phases dans le traitement

  • La phase d’induction, qui consiste à initier le traitement avec une première série d’injections mensuelles.
  • Une phase d’observation, qui consiste à apprécier le profil de réponse thérapeutique du patient à son traitement.
  • Une phase d’individualisation. La réponse au traitement varie d’un individu à l’autre. Chaque cas, chaque œil, est particulier. A partir de l’examen clinique et des examens d’imagerie maculaire, votre ophtalmologiste pourra définir le protocole de traitement qui est plus approprié à votre cas. Le protocole de traitement qui aura été défini sera régulièrement réévalué et peut être parfois amené à évoluer en fonction du profil évolutif de votre maladie et de la réponse thérapeutique.

Exemples de protocoles

Le protocole dit « pro-re-nata » (PRN)

Votre ophtalmologiste vous examine à intervalles réguliers en consultation (avec mesure de l’acuité visuelle et tomographie par cohérence optique maculaire) et décide à chaque fois si une injection intra-vitréenne est nécessaire ou pas. Ainsi, dans ce protocole PRN, l’injection n’est réalisée qu’en cas de signes d’activité de la lésion néovasculaire.

Les injections systématiques

Votre ophtalmologiste vous voit en consultation à intervalle variable de 4, 6, 8, 10 ou 12 semaines et réalise systématiquement l’injection intra-vitréenne.
Il décide ensuite, en fonction de la réponse au traitement, de modifier l’intervalle qui sépare vos prochaines visites. L’examen ophtalmologique va apprécier de l’état d’activité de la maladie et donc de la date de la prochaine visite.

Pr Eric Souied