DMLA


La Dégénérescence Maculaire Liée à l'Âge est la première cause de cécité légale en France après l'âge de 50 ans.

On estime que la maladie concerne actuellement plus de 1 million de Français.

Dans une émission "Capital Santé" (diffusée via les réseaux sociaux, sur internet et sur la TNT), le Pr Souied explique en détails ce que signifie "DMLA". Il en précise les symptômes et les deux formes : atrophique et exsudative. Les facteurs de risque et les perspectives de recherche sont également abordés dans cet entretien.
Vous pouvez visionner cette émission sur Youtube.

Le Pr Souied invité de l'émission Capital Santé

Maculopathie Liée à l'Âge (MLA)

La MLA représente le stade précoce de la maladie. Elle n'est pas ou peu symptomatique sur le plan visuel.

Elle est caractérisée par la présence d'altérations de l'épithélium pigmentaire, et / ou de dépôts rétiniens appelés drusen au niveau de la macula (zone centrale de la rétine). L'existance d'une MLA à un ou deux yeux entraîne un risque de développer une DMLA à 5 ans pouvant aller jusqu'à 50 pour cent. Selon le stade de la MLA, des traitements préventifs par antioxydants peuvent être prescrits.

Maculopathie liée à l’âge (forme précoce de DMLA) : drusen séreux et altérations de l’épithélium pigmentaire (photographie du fond d’œil)

La Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge

Par définition, c'est une maladie de la macula qui apparait à partir de 50 - 55 ans. On peut déterminer deux formes de Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge : la forme athrophique (ou sèche) et la forme exsudative (ou humide).

Signes cliniques

Les premiers signes cliniques de la DMLA sont les déformations des lignes, appelées métamorphopsies, et l’apparition d’une tache au centre, appelée scotome.

Consultez en urgence

Il est important de venir consulter rapidement si un de ces signes cliniques apparait.

Grille de Amsler permettant de détecter les déformations des lignes

Déformations centrales appelées metamorphopsies

Apparition d’une tache au centre autrement appelée scotome centrale

La forme atrophique

Elle résulte de l’atrophie progressive des couches de l’épithélium pigmentaire et des photorécepteurs. Le retentissement visuel est notable mais ce processus est lentement évolutif.

DMLA de forme atrophique (photographie du fond d’oeil)

La forme exsudative

Deux fois plus fréquente que la forme atrophique, elle se caractérise par l’apparition de néovaisseaux choroïdiens dans la macula, qui sont responsables d’œdème et d’exsudation intra ou sous rétinienne, ou d’hémorragies rétiniennes. Son évolution est le plus souvent rapide ou rapidement progressive.

DMLA de forme exsudative : forme avancée avec fibrose au niveau de la macula (photographie du fond d’œil)

Comment faire le diagnostic ?

Il est fait à partir de l’examen du fond d’oeil et de l’imagerie rétinienne :

Ces différents examens sont nécessaires pour poser l’indication thérapeutique initiale, mais également pour adapter le suivi et les indications de retraitement.

DMLA exsudative : aspect en angiographie à la fluorescéine (à gauche : 1 minute après l'injection, à droite : 6 minutes après l'injection).

DMLA exsudative : aspect en angiographie au Vert d'indocyanine (à gauche : 1 minute après l'injection, à droite : 30 minutes après l'injection).

DMLA exsudative : aspect en tomographie en cohérence optique (à gauche : image infrarouge, à droite : coupe OCT).

Quels sont les traitements actuellement disponibles ?

DMLA atrophique

Il n’existe a ce jour aucun traitement validé concernant la DMLA atrophique. Cependant de nombreux protocoles thérapeutiques existent dans notre service et ailleurs. Si vous êtes intéressés par ces protocoles de recherche, l’équipe d’ophtalmologie du CHIC sera ravie de vous recevoir afin de répondre a vos questions.

DMLA exsudative

Le traitement de référence pour la DMLA exsudative est aujourd’hui les injections intra vitréennes.

Il s’agit d’injections, réalisées sous anesthésie locale, dans des conditions d’asepsie semblables au bloc opératoire. L’injection ne dure que quelque secondes, et est en général indolore. Il peut persister une sensation de grain de sable dans les 24 heures suivant l’injection, principalement due aux produits désinfectants que l’on utilise avant de réaliser l’injection.

Concernant la DMLA exsudative aussi, de nombreux traitements sont actuellement en cours d’évaluation. Le service d’ophtalmologie participe actuellement à de nombreux protocoles thérapeutiques.

Vous pouvez prendre rendez-vous avec un des ophtalmologistes du service qui prend en charge cette pathologie :

Department: Médecin
Secteurs d'activité : Chirurgie de la cataracte, DMLA, Dystrophies maculaires et rétiniennes héréditaires, Electrophysiologie, Ophtalmologie générale

Dr Polina AstrozAssistant spécialiste

Department: Médecin
Secteurs d'activité : Chirurgie de la cataracte, Chirurgie vitréo-rétinienne, DMLA, Dystrophies maculaires et rétiniennes héréditaires, Echographie oculaire, Occlusions veineuses rétiniennes, Ophtalmologie générale, Rétinopathie diabétique, Stries angioïdes
Department: Médecin
Secteurs d'activité : Chirurgie de la cataracte, Chirurgie vitréo-rétinienne, DMLA, Dystrophies maculaires et rétiniennes héréditaires, Glaucome, Neuro ophtalmologie, Occlusions veineuses rétiniennes, Ophtalmologie générale, Rétinopathie diabétique, Uvéites et vascularites
Department: Médecin
Secteurs d'activité : Chirurgie de la cataracte, DMLA, Glaucome, Neuro ophtalmologie, Occlusions veineuses rétiniennes, Rétinopathie diabétique, Uvéites et vascularites
Department: Médecin
Secteurs d'activité : Chirurgie de la cataracte, Chirurgie vitréo-rétinienne, DMLA, Dystrophies maculaires et rétiniennes héréditaires, Occlusions veineuses rétiniennes, Ophtalmologie générale, Rétinopathie diabétique, Stries angioïdes
Department: Médecin
Secteurs d'activité : Chirurgie de la cataracte, DMLA, Glaucome, Maculopathie myopique, Occlusions veineuses rétiniennes, Ophtalmologie générale, Rétinopathie diabétique, Stries angioïdes
Department: Médecin
Secteurs d'activité : Chirurgie de la cataracte, Chirurgie vitréo-rétinienne, DMLA, Enfants, Maculopathie myopique, Occlusions veineuses rétiniennes, Rétinopathie diabétique, Rétinopathie du prématuré, Uvéites et vascularites
Department: Médecin
Secteurs d'activité : Chirurgie de la cataracte, DMLA, Electrophysiologie, Neuro ophtalmologie, Ophtalmologie générale, Rétinopathie diabétique, Uvéites et vascularites
Department: Médecin
Secteurs d'activité : Chirurgie de la cataracte, DMLA, Enfants, Ophtalmologie générale, Orbite et paupières, Rétinopathie diabétique, Voies lacrymales
Department: Médecin
Secteurs d'activité : Chirurgie de la cataracte, DMLA, Lunettes, Ophtalmologie générale
Department: Médecin
Secteurs d'activité : DMLA, Dystrophies maculaires et rétiniennes héréditaires, Ophtalmologie générale

Le parcours de soin

Qu'est-ce que la DMLA ? Comment la détecter ? Comment la soigner ?

Dans cette vidéo, les médecins du service décrivent la prise en charge de la DMLA à Créteil. Et des patients témoignent sur le vécu de leur maladie, leurs consultations et leurs traitements.

Durée de la vidéo : 22 min 01 s.