Deux nouveaux instruments de pointe en imagerie rétinienne à Créteil

Le service d’ophtalmologie du Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil (Pr Souied) a acquis récemment deux nouveaux instruments d’imagerie rétinienne. De véritables atouts pour progresser dans la prise en charge de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et d’autres pathologies rétiniennes.

Objectif Ultra Wide Field

Premièrement, un objectif Ultra Wide Field qui permet en un seul cliché de couvrir 200° de la rétine (soit plus de 80 %). Ce gain est à comparer aux 30 à 50° de champ d’un objectif standard, bien adapté aux images de la macula dans la prise en charge de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge). Nous pouvons effectuer des clichés en infrarouge, autofluorescence mais aussi des angiographies à la fluorescéine ou au vert d’indocyanine.
Cela permet à l’équipe médicale du service d’ophtalmologie de Créteil de réaliser une analyse plus globale mais aussi plus fine de l’ensemble de la rétine. Cet avantage est particulièrement déterminant pour les pathologies intéressant la périphérie de la rétine, comme certaines dystrophies rétiniennes, les uvéites ou plus fréquemment des pathologies vasculaires comme la rétinopathie diabétique ou les occlusions de veine.

Image angiographique dans la maladie de Coats. Les télangiectasies en périphérie sont visibles en ultra wide field (102°).
Image angiographique dans la maladie de Coats. Les télangiectasies en périphérie sont visibles en ultra wide field (102°).

Swept-Source Optical Coherence Tomography

Deuxièmement, le service d’ophtalmologie du Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil possède désormais un appareil de Tomographie en Cohérence Optique Swept Source (SS-OCT). Les OCT ont révolutionné l’ophtalmologie ces dernières années en permettant une analyse fine de la neurorétine, de l’épithélium pigmentaire ou du vitré. Le SS-OCT permet d’analyser cette partie essentielle de l‘œil à l’origine de l’ensemble de la vascularisation de la rétine externe. Il donne ainsi des détails sémiologiques fins sur les atteintes choroïdiennes de nombreuses maladies oculaires, comme la choriorétinite séreuse centrale (CRSC) ou certaines uvéites postérieures.

Ces deux systèmes d’imagerie vont sans le moindre doute permettre au service d’ophtalmologie de Créteil de faire des avancées substantielles dans la prise en charge de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) ainsi que de nombreuses autres pathologies qui affectent la vision.

Coupe en SS-OCT chez un patient normal. On note la très bonne visualisation de la choroïde en arrière de l’épithélium pigmentaire ainsi que de la sclère. Il y a un net gain de résolution en ce qui concerne aussi la tête du nerf optique ainsi que le vitré, liquéfié en avant de la macula.
Coupe en SS-OCT chez un patient normal. On note la très bonne visualisation de la choroïde en arrière de l’épithélium pigmentaire ainsi que de la sclère. Il y a un net gain de résolution en ce qui concerne aussi la tête du nerf optique ainsi que le vitré, liquéfié en avant de la macula.