Quelles sont les causes de la DMLA ?

Le bouton CC permet d'activer / désactiver les sous-titres. Des informations supplémentaires sur l'accessibilité de cette vidéo sont disponibles sur la page d'aide.

Durée de la vidéo : 1 min 41 s.

Transcription textuelle de cette vidéo

[Pr Éric Souied, Chef de service - Service d’ophtalmologie, Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil]

Il y a plusieurs formes de DMLA. Globalement il y a deux types de facteurs de risques.

Les facteurs de risque génétiques, endogènes, contre lesquels on ne peut pas lutter, et qui sont responsables en imputabilité de la maladie à 80 %. Autrement dit 80 % de la maladie a une part endogène, génétique.

Et il y a des facteurs modulateurs environnementaux, qui sont essentiellement deux : le tabac – on sait que le tabac augmente à peu près par six le risque de DMLA, et la nutrition : certains modes alimentaires diminuent le risque de DMLA.

On a pour cela trois grands axes : les antioxydants (vitamines à haute dose anti-oxydantes), lutéine zéaxanthine (ce sont des aliments, on va dire verts, choux, brocolis, épinards par exemple), et un troisième axe : les oméga-3 à longue chaîne.

On sait que les individus qui en consomment le plus ont moins de risque de DMLA. Ça a été démontré dans des études épidémiologiques, mais aussi dans des études interventionnelles.

On peut se poser aussi la question du soleil : c’est une question qui arrive souvent. Est-ce que le soleil est lié à la DMLA ? On sait que le soleil n’est pas bon pour la macula, mais il n’y a pas de lien direct entre soleil et dégénérescence maculaire liée à l’âge. Il n’y en a pas.